Peut-on exploiter la bioluminescence pour notre éclairage ?

Publié le : 13 octobre 20214 mins de lecture

La bioluminescence est la production et l’émission de lumière par un organisme vivant via une réaction chimique au cours de laquelle l’énergie chimique est convertie en énergie lumineuse. De toutes les espèces de créatures bioluminescente découvertes sur Terre, 80% de ces espèces vivent dans les abysses océanique. Parmi ces créature on trouve les méduses, les scorpions, les poissons lanternes etc.

Qu’en entendant par bioluminescence ?

Le terme bioluminescence provient de deux mots « bios » qui signifie être vivant et « lumen » qui veut dire lumière. De ce fait, la bioluminescence n’est autre que la production et l’émission de la lumière par des réactions biochimique qui se produise à l’intérieur d’un être vivant. Cette forme de luminescence produise alors une lumière souvent dite froids, car presque le 20% de celle-ci transforme en chaleur. Ainsi, Cette bioluminescence est souvent observée chez les animaux qui abritent dans la mer. Elle pourrait être traduite comme une mode de communication entre les animaux ou un acte de prédation. Pourtant, l’exploitation de cette source d’énergie pourrait être à la fois bénéfique pour vos besoins quotidiens en énergie et s’avère être très écologique compare à d’autre source d’électricité comme le central pour nucléaire.

Peut-on exploiter la bioluminescence pour notre éclairage ?

Généralement, dépendre entièrement sur la bioluminescence pour remplacer la source d’éclairage quotidienne est encore quasiment impossible. Pourtant, des recherches sur l’exploitation de celle-là sont en cours est leur progrès se limite encore tout simplement sur l’utilisation de la bioluminescence en mode décoratif. Car la lumière a un très faible éclairage, mais ne consomme rien. Par exemple, un tube remplis d’insecte qui a six gènes venant d’un calmar abyssal a été utilisé. Ensuite pour déclencher la lumière, il suffit d’y ajouter du sucre dans le tube. Cela permet la synthèse des protéines bioluminescence et les bactéries s’allument. Et cette lumière durera jusqu’à l’épuisement des bactéries. De l’autre côté, la fabrication d’un bio réacteur est aussi en cours dont l’idée est de produire de la luminescence sans être arrêté. C’est-à-dire, en mettant des substances qui pourraient favoriser la reproduction des bactéries a fin qu’ils se multiplient de jour en jour et qui engendrera une continuité sur la reproduction de la lumière.

Quel pourrait être l’avantage sur l’utilisation de la bioluminescence ?

Passer à la bioluminescence réduira premièrement la dépense en énergie. De plus, il permet aussi de préserver l’environnement. Car la plupart des ressources d’éclairage public provient d’une centrale nucléaire qui causera l’émission du dioxyde de carbone (CO₂) et qui par la suit empoisonner l’air. D’autre part, la pollution lumineuse aussi bien que la pollution visuelle sera réduite qui est par la suite favorisera notre confort et bien-être. De plus, l’utilisation des métaux rare sur la fabrication des ampoules LED, etc. est aussi réduite.

Bâtiments 100% autonomes : est-ce possible ?
Centrales photovoltaïques : quel avenir ?

Plan du site