Bâtiments 100% autonomes : est-ce possible ?

L’homme d’aujourd’hui a besoin d’énergie pour survivre dans son environnement. Il ne s’agit pas de n’importe quelle énergie, il s’agit de l’électricité. Tous les appareils électroménagers fonctionnent grâce au courant. Mai parfois, il arrive que les fournisseurs fassent monter le tarif trop haut. Et c’est à ce moment-là que cette question se pose : est-il possible d’avoir un bâtiment totalement autonome ?

Qu’est-ce qu’un bâtiment autonome ?

Un bâtiment autonome est ce qu’on appelle une maison qui n’a pas besoin d’être branchée à un réseau électrique. Celui-ci produit lui-même l’énergie dont il a besoin pour les besoins de son propriétaire. Dans certains cas, la bâtisse peut elle-même produire de l’eau potable en se servant des outils adéquats. Ce concept fait rêver plus d’un. En effet, qui n’a pas rêvé d’être totalement indépendant sans payer les factures d’énergies ? De plus, ce concept commence déjà à être adopté dans certaines régions de la planète. Il s’agit d’un geste envers la nature pour la préserver et la garder en bonne santé. Mais est-il possible de le faire ?

Sur le plan théorique

Théoriquement, il est possible de produire soi-même son énergie. Selon des études faites par les spécialistes en construction, la conception d’un bâtiment 100 % autonome est possible. En se servant de la technologie comme les panneaux solaires ou encore l’éolienne, le propriétaire sera capable de compenser lui-même ses besoins en énergie. Il peut aussi profiter d’une pompe immergée et d’un purificateur pour ses besoins en eau. Pour le gaz, des techniques comme le biogaz sont possibles. Ce dernier utilise les excréments et d’autres déchets pour produire du propane ou encore du butane. Mais est-ce possible sur le plan pratique ?

De la théorie à la réalisation

L’idée d’un bâtiment 100 % autonome est totalement convaincante sur le papier. D’après un sondage effectué, plus de 65 % des Français sont prêts à payer plus pour produire eux-mêmes leurs énergies. Mais ce n’est pas aussi simple. Effectivement, le cout d’une production en électricité est tellement cher. De plus, l’installation des panneaux solaires et des éoliennes nécessite un bon emplacement. Il en va de même pour le biogaz. Des études et des analyses doivent faits avant de procéder à l’installation du système. Par contre, pour les besoins en eau, le concept peut être réalisé à moindre prix. Mais dans l’ensemble, la conception d’un bâtiment totalement autonome couterait trop cher pour la majorité de la population française.

La conception d’une maison autonome est réalisable sur papier. Mais dans la pratique, cela reste encore un peu compliqué. Mais vous pouvez profiter d’une baisse de consommation d’énergie en passant au vert. Plusieurs entreprises peuvent vous accompagner dans cette transformation.

Quels sont les avantages de l’énergie marine ?
Peut-on exploiter la bioluminescence pour notre éclairage ?